Les mesures annoncées pour lutter contre la mortalité routière en 2018 - AAC Audit Aptitudes Comportement
>

Les mesures annoncées pour lutter contre la mortalité routière en 2018

Publié le 17 janvier 2018

Réduction de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h

L’année 2018 va être assez intense pour les conducteurs. Le gouvernement a annoncé une liste de mesures, qui sont appelées à diminuer la mortalité routière en France, qui connaît une hausse de mortalité pour une troisième année consécutive :

Abaissement de la vitesse sur les routes secondaires de 90 à 80 km/h. Après de longs débats, le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé la réduction de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes nationales et départementales. Cette mesure va entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Cette mesure ne sera pas appliquée sur les portions de routes à 2x2 voies sans séparateur central qui resteront limitées à 90 km/h.

Le surplus des recettes de PV. Comme l’a annoncé Édouard Philippe, le surplus sera utilisé pour financer non seulement le changement des panneaux sur les routes départementales, mais également aux soins des accidents routiers : "Le gouvernement créera un fonds d'investissements pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales destinées à la prise en charge des accidentés de la route. Ce fond sera doté de l'intégralité du surplus des recettes perçues par l'État lié à l'abaissement des vitesses maximales".

« Rétention » du permis en cas d’infraction avec le téléphone en main. Encore une mesure annoncée par le Premier ministre : désormais les agents de police pourront retenir le permis de conduire du conducteur qui a été en infraction routière et qui utilisait le téléphone au volant.

Éthylotests antidémarrage pour les conducteurs pris en alcoolémie. Enfin, les éthylotests antidémarrage EAD seront désormais obligatoires pour tous les conducteurs pris en alcoolémie délictuelle et les récidivistes. Une autre mesure concerne les conducteurs, dont le permis de conduire a été suspendu suite à l’alcoolémie, qui pourront quand même conduire lors de cette pause, mais seulement un véhicule équipé d’EAD, installé aux frais du conducteur.

 

 

Pour passer le test psychotechnique du permis de conduire vous pouvez consulter le site des centres de tests psychotechniques AAC.