Réduction du délai probatoire pour les conducteurs novices qui ont suivi une formation complémentaire - AAC Audit Aptitudes Comportement
>

Réduction du délai probatoire pour les conducteurs novices qui ont suivi une formation complémentaire

Publié le 19 septembre 2018

Réduction du délai du permis de conduire probatoire

En 2016, un quart des accidents routiers graves impliquait des conducteurs novices. 144 d’entre eux ont perdu la vie.

Le décret 2018-715, parut dans le Journal officiel le 3 août 2018 introduit dans le Code de la route une nouvelle possibilité de réduire le délai probatoire du permis de conduire après une formation complémentaire.

La formation sera disponible dès le 1er janvier 2019. Elle sera disponible seulement dans les auto-écoles dotées d’un label délivré et reconnu par les services de l’État.

Cette formation est réservée aux conducteurs novices, titulaires d’un premier permis de conduire (catégories A1, A2, B1 et B2), entre les 6e et 12e mois uniquement qui suivent son obtention.

L’objectif de cette formation est de susciter chez les conducteurs novices un processus de réflexion sur les comportements au volant et leur perception des risques.

Les bénéficiaires de cette formation volontaire verront leur période probatoire réduite, à condition de n’avoir commis aucune infraction donnant lieu à un retrait de points.

Actuellement, la période probatoire est de 3 années. Le permis de conduire probatoire est doté de 6 points, et chaque année de la période probatoire est crédité de 2 points supplémentaires. Pour ceux, qui suivront la formation complémentaire, la période probatoire sera réduit à 2 ans avec récupération 3 points par an.

 

 

Pour passer le test psychotechnique du permis de conduire vous pouvez consulter le site des centres de tests psychotechniques AAC.