Test psychotechnique du permis raté? - AAC Audit Aptitudes Comportement
>

Les modalités de la contre-visite après le test psychotechnique du permis raté

Des questions sur la contre-visite du test psychotechnique du permis ?
Contactez le 08.90.21.90.00*

Vous avez échoué au test psychotechnique ?

Test psychotechnique du permis raté: le chronoscope

En général, les centres psychotechniques, ainsi que les psychologues agréés du répertoire ADELI, n'autorisent qu'une seule contre-visite. Cela est lié au fait que normalement, si le candidat n’a pas réussi à passer le test psychotechnique deux fois consécutives, une troisième tentative ne changera rien. En général, les préfectures demandent un délai de deux mois entre votre premier passage et la contre-visite. Néanmoins, certaines préfectures peuvent vous demander de repasser votre test psychotechnique plus tôt. Ce délai peut être utilisé à bon escient pour s’entraîner au test psychotechnique via des logiciels par exemple.

Les contre-visites sont payantes. Si vous n’avez pas réussi le test psychotechnique, le psychologue ne vous remettra pas en main propre votre conte rendu. Celui-ci sera directement envoyé à la préfecture.

En ce qui concerne la visite médicale, et ce de façon générale, si vous avez échoué à votre test psychotechnique dès la première fois, vous n’avez pas à repasser la visite médicale, sauf sur demande explicite de la préfecture.

En général, le taux de réussite du test psychotechnique en France métropole est entre 93% et 95%.

Les causes d’échec du test psychotechnique

test psychotechnique permis raté: remise du conte-rendu après avoir passe le test psychotechnique du permis de conduire

Il existe deux causes principales faisant rater un test psychotechnique : soit le candidat est soumis à un fort niveau de stress, soit il s’agit d’un trouble clinique chez le candidat.

Dans le cas du fort niveau de stress, la contre-visite est fortement recommandée, car les aptitudes psychomotrices du candidat étaient perturbées par le stress. Ainsi, la deuxième fois, le candidat sera moins stressé et réussira l’examen psychotechnique.

Le trouble clinique peut être un signe d’une pathologie, soit d’une addiction qui altère les aptitudes psychomotrices du candidat. Dans ce cas-là, il est recommandé de passer une visite médicale avant de venir en contre-visite pour repasser le test psychotechnique. En effet, les troubles cliniques ne disparaissent pas d’eux-mêmes dans la majorité des cas et donc, pour être sûr de passer le test psychotechnique, il faut trouver la raison du trouble clinique et le traiter.

Par exemple, certains candidats ayant subi un AVC peuvent très bien rater le test la première fois, mais après rééducation, peuvent réussir haut la main le test psychotechnique. D’autres pathologies comme les maladies neurodégénératives, au contraire, ne peuvent qu’empirer et la contre-visite ne permettra pas d’obtenir de meilleurs résultats.







* Le service d'aide et de conseil sur la contre-visite du test psychotechnique n'est pas lié à une administration officielle. Il a pour but de vous apporter des informations sur les démarches à effectuer. Ce service est facturé 0.80 € / mn + prix d'un appel