rdv test psychotechnique du permis de conduire suspendu rdv test psychotechnique du permis de conduire suspendu
AAC vous rappelle par téléphone pour un rendez-vous pour le test psychotechnique du permis de conduire AAC vous rappelle par téléphone pour un rendez-vous pour le test psychotechnique du permis de conduire

Impact négatif des ralentisseurs illégaux

Ralentisseurs sont nombreux sur les routes de France dans les zones de 30 km/h

Les ralentisseurs se multiplient chaque année sur les routes de France, mais souvent leurs paramètres ne correspondent pas aux normes législatives. Selon une étude, presque 40 % des dos-d'âne sont trop hauts, ce qui a des conséquences négatives sur l'état des voitures. Les ralentisseurs légaux sont déstinés à faire respecter la vitesse de 30 km/h aux conducteurs. Cependant, on trouve souvent des modèles de plus de 20 cm de hauteur, qu'il est possible de franchir seulement en ralentissant jusqu'à 15 km/h, ce qui provoque une consommation du carburant et des émissions de CO2 plus élévées, un niveau du bruit plus importants et des chocs sur les passagers.

Un test a été mené par l'Automobile magazine et la Ligue de défense des conducteurs pour prouver cette information. Deux ralentisseurs ont été construits : un légal et l'autre illégal de 24 cm de hauteur. Deux voitures munies des capteurs pour mesurer le niveau du bruit, la consommation et secousses, devaient les franchir à 25 km/h pour le ralentisseur légal et 15 km/h, ou 18 km/h pour le modèle hors-normes.

Les résutats du test ont montré que le ralentisseur illégal oblige le conducteur de ralentir et réaccélérer plus fortement, la consommation augmente de 10 à 15 % pour un ralentisseur légal et de 26 à 28 % pour l'illégal.

Les secousses subies par les passagers sont aussi plus élevées au franchissement d'un cassis de 24 cm de hauteur : 0,4 g à la montée et 0,5 g à la descente passées à 15 km/h contre 0,3 g et moins pour un ralentisseur légal passé à 25 km/h.

Un sonomètre installé à sept mètres de la voie a montré que la voiture émetent deux fois plus de bruit lors de l'accélération après le passage à 15 km/h d'un ralentisseur illégal et 2,5 à 8 fois plus de bruit si elle le passe à 18km/h.

Selon la loi, un ralentisseur doit être installé en zone 30 km/h, sa hauteur ne doit pas dépasser 10 cm, le plateau doit être de 2,5 à 4 m et deux pentes de 1 à 1,4 m. Si un ralentisseur ne correspond pas à ces normes, les automobilistes ont le droit de le signaler aux autorités, et s'il est jugé illégal, il sera supprimé.

Si votre permis a été annulé ou suspendu et que vous devez passer le test psychotechnique du permis de conduire, vous pouvez consulter le site des centres de tests psychotechniques AAC.

z

Partager sur les réseaux sociaux